Covid-19  -  Communiqué 

 

Samedi 14 mars, le Premier Ministre, a annoncé le passage au niveau 3 dans la lutte contre le COVID-19 et demandé la suspension de toutes les cérémonies religieuses. Toutes les messes et célébrations (hors obsèques) sont donc annulées dans notre diocèse, depuis le dimanche 15 mars et jusqu’à nouvel ordre.

Par conséquent, ni messes, ni baptêmes, ni mariages ne peuvent être célébrés. Les rencontres de tous les groupes d’enfants, de jeunes et d’étudiants (catéchèse, aumônerie, patronage, scoutisme…) sont annulées jusqu’à nouvel ordre. 

Seules, pour l’instant, les obsèques peuvent être célébrées avec moins de 20 personnes en respectant les « mesures-barrières » (suppression du geste de paix, communion dans la main ou communion spirituelle) et les distances d’espacement (un rang sur deux avec une place vide entre deux personnes).

En plus des messes diffusées à la télévision, à la radio et sur Internet, les églises restent ouvertes pour permettre la prière des fidèles, en respectant encore une fois les « mesures-barrières » décrites ci-dessus.

« Le fléau qui touche notre pays, et plus généralement le monde entier, nous conduit à nous tourner vers le Seigneur dans la prière. Il serait bon de proposer en paroisse la prière du pape à la Vierge Marie pour implorer sa protection.

Oh Marie,
tu brilles toujours sur notre chemin
en signe de salut et d’espoir.
Nous te faisons confiance, Reine des malades,
toi qui a gardé une foi ferme
alors que tu as partagé la douleur de Jésus
au pied de la Croix (…)

Aide-nous, Mère de l’Amour Divin,
à nous conformer à la volonté du Père
et à faire ce que Jésus nous dit,

Lui qui a pris sur lui nos souffrances
et a été chargé de nos douleurs
pour nous porter à travers la Croix
à la joie de la résurrection. Amen.

Sous ta protection, nous nous réfugions,
Sainte mère de Dieu.
Ne méprise pas les demandes
que nous t’adressons dans le besoin.
Au contraire, délivre-nous de tout danger,
Ô glorieuse et bénie Vierge Marie.

Je vous souhaite bon courage. Vous pouvez compter sur mon soutien fraternel.

                  +Philippe Mousset, évêque de Périgueux et Sarlat.